Les 10 règles de base pour que vos dessins ressemblent enfin à quelque chose

couverture_comment_dessiner_fille

Yo!

Dans cet article je vais vous donner mes 10 règles fondamentales pour vous aider à améliorer la qualité de vos dessins. Ces règles nécessitent plus ou moins d’entrainement, mais le simple fait d’essayer de les appliquer devrait immédiatement améliorer la qualité de vos oeuvres. L’idée est d’utiliser ces règles comme une check list. Prenez une feuille de papier et un crayon et suivez ces règles une par une. Essayez de ne pas passer à la suivante sans vous être assuré que la règle précédente ait été correctement appliquée. Pour illustrer mon propos (c’est le cas de le dire 😉 ), je vais vous montrer étape par étape l’élaboration d’un dessin basique de personnage, de la première à la dernière règle. Lets Go!

  • Recherches

    La première phase consiste à faire des recherches préliminaires. On ne peut bien dessiner qu’en ayant une idée précise de ce que l’on veut faire. Cherchez un thème, un sujet, faites-vous une banque d’images sur Google. Si vous voulez vous faciliter la vie, prenez carrément une photo référence pour la redessiner et vous l’approprier.

  • Ligne d’Action

    Commencez par bien définir votre ligne d’action, celle qui est l’essence de votre Gesture. Poussez-la. Exagérez-la. Prenez le temps de bien définir le flow de votre personnage car sans cela votre dessin est déjà raté.

    ligne_d_action

  • Poids

Dès ce moment là, pensez bien à la physicalité de votre personnage. Est-il bien en équilibre, et si non, est-ce un déséquilibre voulu? Réfléchissez bien à la répartition du poids du personnage, quelles sont les zones qui supportent du poids. Comment cela influence-t-il la posture? Faites un personnage qui soit bien ancré dans le sol. Ici, la jeune fille tient une hache qui a un certain poids et qui repose sur son épaule droite. De ce fait, j’accentue le déhanchement pour accentuer le fait que la fille repose le poids de la hache sur sa jambe droite qui est tendue. La main droite est plus ferme quand la main gauche est plus détendue, il est de même pour les jambes. Pour cette étape on commence à placer les premiers volumes.

construction_dessin_01

  • Silhouette 

    Avoir une silhouette forte et claire est très important. Pensez à bien dessiner en silhouette les informations importantes à transmettre. Ici, la hache est un élément important qui doit être bien pensé en terme de silhouette. Je sors également bien le bras droit pour mettre en évidence que c’est ce bras qui tient la hache et que celle-ci repose bien sur l’épaule de la fille. Pensez également aux espaces négatifs, cherchez une forme abstraite simple et agréable à l’œil.

    construction_dessin_silhouette_2

  • Perspective

    On applique les règles de perspective au personnage. Une astuce est d’imaginer le personnage dans une boite en perspective, il est alors plus facile de comprendre l’évolution des formes. Sur mon illustration, on peut remarquer entre autres exemples que la cage thoracique et le bassin sont légèrement en torsion ce qui fait pivoter la poitrine dans la profondeur. Ainsi on peut réduire légèrement la taille du sein droit par rapport au sein gauche pour indiquer cet effet de perspective. Également, la main droite qui tient la hache est en avant par rapport au corps et donc à la main gauche qui se trouve dans la poche. On peut donc dessiner cette main droite légèrement plus grosse que la main gauche. La hache également sera un bon moyen d’indiquer la perspective en réduisant l’épaisseur du manche sur la longueur.

    construction_dessin_perspective

  • Overlapping

    On commence à vraiment penser les volumes. On se pose des questions: qu’est-ce qui est devant ? Qu’est ce qui est derrière ? Il faut comprendre chaque volume et simplifier quand c’est possible. Cherchez à minimiser l’anatomie, allez vers une simplification des volumes. Surtout faire bien attention à éviter les tangentes, les parallèles, les symétrie en tout genre.

    contruction_dessin_overlap

  • Droite vs. Courbes

    On pense maintenant à bien opposer des lignes droites à des courbes. On veut éviter l’effet macaroni et l’effet patate. On réfléchit également aux zones de tensions et de relâchement, on jouera plus avec des lignes droites et des angles forts là où il y a de la tension et on utilisera plus de courbes souples là où les muscles sont relâchés. Mais il n’y a pas de règles, il faut sentir quelles formes seront les plus agréables à l’œil.

    dessin_lignes_courbess

  • Triangle Visage

    On se concentre maintenant sur le visage et principalement les yeux. On parle du triangle d’or, formée par les deux yeux et la bouche. C’est là que notre regard se porte en premier quand on regarde notre dessin. Il est donc important d’y mettre beaucoup d’attention. Pensez a créer une asymétrie dans le visage. On peut tilter la tête si on le souhaite.

    construction_dessin_visage

  • Lignes de Surface

    Trouvez des lignes de surface, celles qui permettent de tourner autour des formes et donner l’information visuelle des volumes. Cela peut être des vêtements, des objets mais c’est souvent aussi les plis des vêtements. Non seulement ces lignes de surface permettent de dessiner les volumes mais donnent également l’information de l’orientation des volumes. Par exemple ce sont ces lignes qui permettent de comprendre que la hache est subtilement positionnée en profondeur.

    construction_dessin_05

  • Penser Contraste

    Il faut chercher le rythme du dessin, quels sont les contrastes que l’on peut créer en terme d’information ? Par exemple, dans mon dessin il y a plus de details dans la partie haute du corps, parce que je veux attirer le regard vers le visage et la hache. Il faut penser tout le dessin comme cela. Il faut contrôler la circulation du regard en évitant toute symétrie. La symétrie est ennuyeuse à l’œil et elle crée le fameux Wooden Effect (Effet de la pancarte en bois) dont parle Ollie Johnson et Franck Thomas dans The Illusion of Life.

    redneck_girl_dessin

  • Recommencer

Toute la difficulté se trouve dans cette dernière règle car elle remet en cause toutes les autres. Et oui! Ces règles ne sont pas censées être appliquées les unes après les autres comme je l’ai dit au début mais quasiment toutes simultanément. Si vous êtes debutant il est important selon moi de penser ces règles une par une lorsque vous dessinez afin de les maîtriser chacune. Ensuite, il faut recommencer, recommencer et encore recommencer pour enfin maîtriser toutes ces règles sans même y penser. C’est l’objectif que nous visons tous 😉  Je reviendrai dans de prochains articles sur chacune de ces règles. En attendant j’espère que cette méthode améliorera sensiblement vos dessins.

N’hésitez pas à partager dans les commentaires si ces règles vous ont aidé! À vos crayons!

Yo!

redneck_girl_dessin_def

  • Yo 20 août 2016, 18 06 37 08378

    Yo Cago!

    C’est notre lot à tous! Pour arriver à fuir l’effet « planche en bois » il faut s’entrainer à appliquer toutes les règles que je donne dans l’article. Une par une… Même si ce n’est pas parfait au début (cela ne peut pas être parfait!) il faut continuer à les appliquer. C’est en dessinant, dessinant encore et encore que tes dessins s’amélioreront. Mais c’est en dessinant ET en prenant conscience de ces règles de dessins que la qualité de tes dessins augmentera drastiquement et en beaucoup moins de temps. =)

    Reply
  • Cago 11 août 2016, 17 05 41 08418

    Merci pour ces conseils, Yo!
    Je suis d’accord avec Charlotte, difficile d’appliquer tout ça en même temps…
    Je me suis posé une question en lisant ce que tu as écrit sur le « Wooden Effect ». Je comprends très bien ce que tu veux dire, mais je ne suis pas encore très douée, mes personnages sont souvent mal proportionnés. A ton avis, dans ce cas, est-ce qu’il vaut mieux s’entraîner à dessiner des planches en bois jusqu’à vraiment bien maîtriser les proportions, ou est-ce qu’il vaut mieux tout de suite appliquer ce que tu dis sur l’absence de symétrie etc.?

    Reply
  • Yo 29 juillet 2016, 11 11 46 07467

    Yo Charlotte!

    Oui c’est important de mettre du poids pour la crédibilité de ce que tu dessines. Rajouter un sol et un peu d’ombre portée aide beaucoup pour « poser » le personnage et lui donner du poids.

    Effectivement, l’idée c’est avant tout d’appliquer les règles les unes après les autres et à force de pratique tu les feras toutes simultanément sans même t’en rendre compte !

    Continue le bon boulot ! :)

    Reply
  • Charlotte 27 juillet 2016, 11 11 50 07507

    Chaud d’appliquer simultanément ces règles, mais ça vient peu à peu ! je n’avais jamais songé au poids et depuis, ça change tous mes dessins

    Merci Yo

    Reply

Laisser un commentaire

Studios où Yo a travaillé :

studio illumination
studio pixar
studio aardman

Film sur lequel travaille Yo :

Film dm3